Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2017

Hervé Herry ne sauvera pas la poste à Ergué-Gabéric

Le maire n'a pas voulu prendre en compte les 2079 signatures d'habitants et d'usagers de notre bureau de poste. De fait, la plus grande partie de la population du Rouillen n'aura plus de service postal, le carré poste de Kerourvois s'adressera aux personnes motorisées de tous les quartiers de la commune, les personnes non motorisées du quartier n'y auront pas accès sans difficulté. Le maire admet que la banque postale ne sera plus opérante sur la commune, ce qui pénalisera de nombreuses personnes qui devront se déplacer à Quimper. La fermeture du bureau de poste signifie l'abandon de ses clients par la banque postale alors que de nombreuses agences bancaires concurrentes opèrent dans le quartier et que de nombreux publics en difficulté avaient pris l'habitude de bénéficier des services de ce bureau de poste accueillant. La décision d'Hervé Herry est d'autant plus décevante que son programme électoral avait prévu de rapprocher les trois quartier…

Notre réunion publique du 12 mai

Une soixantaine de personnes étaient présentes à notre réunion publique du 12 mai.
Réunion très riche en échange, chacun a pu s'exprimer et, Hervé HERRY, notre maire a pu expliciter sa position. Il a cependant déclaré vouloir réserver sa décision jusqu'à l'issue du débat au conseil municipal du  29 mai.

Nous vous attendons nombreux à ce conseil municipal, salle de l'Europe, le lundi 29 mai à 19h00.


Réunion publique 12 mai

LE COLLECTIF VOUS INVITE
A NOTRE REUNION PUBLIQUE 
DU VENDREDI 12 MAI à 20H (salle Ty Kreis à Croas-Spern)




Notre manifestation du samedi 22 avril 2017

Des actions pour sauver notre poste à Ergué Gabéric

Le collectif "Sauvons la poste d’Ergué-Gabéric" s’est réuni mardi 04 avril 2017. Sylvaine Frenay, élue d’opposition, a rendu compte du bureau municipal de lundi dernier (03 avril) auquel elle était invitée pour écouter deux responsables de la Poste : Mme Maléjac et M. Guénéguès. Après avoir rappelé les missions de la Poste (courrier, acheminement de la presse, accessibilité bancaire, aménagement du territoire) les responsables ont cependant affirmé que “la poste n’est pas un service public” et que s’agissant du bureau de Pen Ergué, la baisse d’activité conduit à envisager sa fermeture à brève échéance et à déployer des services de contact sur trois endroits de la commune : à l’ex-centre de tri (tous services sauf services bancaires), à l’agence postale du  bourg ainsi qu’à la supérette Utile de Lestonan (dépôts et retraits à hauteur de 150 euros). Le commerçant touchera une part fixe + un pourcentage sur chaque opération. Il signera une convention initiale de trois ans tacit…

Pour faire suite au conseil municipal du 27 mars 2017

En préambule du conseil municipal du 27 mars 2017, le maire s'est exprimé sur le sujet du projet de fermeture du bureau de la poste d'Ergué Gabéric,répondant ainsi aux diverses actions qui commencent à se faire sur la commune.
A cette occasion il a pu rappeler les différentes étapes du projet et confirmer les dires.
A savoir:   - La direction de la poste a pris contact avec le maire en avril 2016 et lui a parlé d'un projet de restructuration du service de la poste sur la communesans évoquer à ce stade de projet de fermeture   du bureau de poste. - Une seconde rencontre a été organisée en novembre  2016, ou des hypothèses de redéploiement des services postaux sur la commune ont été évoquées et  la direction de la poste a adressé un courrier au maire fin décembre 2016,dont il a fait lectureen exprimant le souhait de fermer le bureau de poste d'Ergué Gabéric, du fait de la baisse significative de l'activité.
Dans ce courrier, la direction de la poste a fait 2 propositions…

Mise en place du collectif "sauvons la poste d'Ergué Gabéric"

Suite à la réunion du 20 mars qui a acté la constitution d’un collectif de défense de la poste à Ergué-Gabéric, une quinzaine de personnes se sont réunies jeudi 23 mars en vue de préciser les buts du collectif et les actions à envisager. 
Après un échange d’informations, les présents ont convenu de mettre en place le collectif. Un texte de pétition (ci joint) a été rédigé et validé. Il sera proposé à la signature des habitants de la commune et usagers de la poste d’Ergué-Gabéric. Les pétitions seront proposées dans les lieux de passage comme les places publiques, la sortie de la poste et aussi dans les commerces volontaires ainsi qu’en porte-à-porte.
Une pétition en ligne est également créé : Pétition en ligne cliquez ici   Les élus d’opposition au conseil municipal ont rédigé de leur côté un projet de vœu qu’ils espèrent pouvoir soumettre au conseil municipal du lundi 27 mars. Une présence des membres du collectif est envisagée sur les bancs du public, silencieuse mais expressive, r…

Projet de collectif pour la sauvegarde du bureau de poste d'Ergué

Suite à notre réunion publique de ce jour sur l'éventualité de la suppression du bureau de poste de Pen Ergué , les personnes présentes (une trentaine) souhaitent mettre en place un collectif de sauvegarde du service public de la poste à Ergué.

Pour cela une réunion de mise en place de ce collectif est prévue le jeudi 23 mars à 20h00 salle de Ty Kreiz à Ergué Gabéric.
Toutes les personnes qui se sentent concernées par la sauvegarde de ce service public seront les bienvenues.






La Poste en danger à Ergué-Gabéric !

C'est aujourd'hui plus qu'un bruit : la mairie en a été avisée et la presse l'a rapporté, le bureau de poste de Pen-Ergué va fermer.
Même si La Poste parle de réorganisation et promet des solutions alternatives, nous savons que ce service public va être grandement détérioré.
Cette perspective n'est pas tolérable dans une ville de plus de 8000 habitants, et nous devons la contester.
Pour la Gauche Gabéricoise, ce dossier dépasse les clivages politiques. C'est pourquoi nous appelons le plus grand nombre à nous retrouver le lundi 20 mars 2017 à 18h30, salle du Rouillen (ex Bambi), où, dans le cadre d'un Café-Citoyen, nous pourrons échanger et nous préparer à faire face à cette situation.





Articles de presse de février 2017